Conception d’applications mobiles

Le développement d’applications mobiles passe nécessairement par une phase de réflexion qui permettra de définir le périmètre de votre projet mobile. Conception et expérience utilisateur seront au cœur des préoccupations.

En quoi consiste la phase de conception ?

Cette phase de réflexion est menée en binôme par un expert fonctionnel et un expert technique qui effectuent ensemble l’audit des besoins clients et prodiguent les bons conseils afin de détecter la réelle valeur ajoutée de la future application mobile.
La conception de l’application mobile et l’approche de design UX aboutissent généralement à:
-    la réalisation de maquettes d’interfaces ou mockups : dessin simplifié des écrans de l’application mobile et cinématique de navigation. Ce document sert de cahier des charges et définit le périmètre exact de l’application mobile.
-    la réalisation de cas d’utilisation si le développement d’un backoffice (plateforme d’administration) est nécessaire.
-    la définition de l’architecture technique (backoffice, flux de données, connecteurs, authentification…)
-    la réalisation d’un prototype si nécessaire (POC – Proof of concept) afin de valider la faisabilité de points précis dans l’application.
-    la création d’une charte graphique
La phase de conception de l’application mobile nécessite l’implication totale de l’équipe projet côté client comme côté Chloro. Une phase de conception bien menée garantit le succès du projet mobile.

Comment cela se traduit-il dans le coût de l’application mobile?

Financièrement, la phase de conception est intégrée dans le budget de réalisation de l’application mobile car elle sert à la mise en œuvre des solides fondations pour la phase de développement.

Néanmoins, si vous avez effectué en amont une analyse de vos besoins et que vous l’avez restitué sous la forme d’un cahier des charges structuré abordant aussi bien les aspects fonctionnels que techniques, il est possible de réaliser un devis en se basant sur ce dernier Attention la réalisation d’un cahier des charges ne sous-entend pas qu’aucunes réunions de spécifications techniques et financières ne seront nécessaires à l’initiation du projet mais simplement qu’elles seront réduites et que le périmètre financier de l’application est déjà préétablit réduisant les marges de manœuvre en cas de changement d’avis.

Dans le cas contraire, cette première phase est chiffrée et aboutit à des livrables permettant de définir le périmètre de l’application mobile. Une fois ce périmètre définit le chiffrage du développement de l’application mobile peut être effectuée de façon précise.